Le Body Builder, le café qui a du corps !

Un nom de caractère pour un café qui en a tout autant ! Le Body Builder, un de nos tout premiers assemblages, revient enfin après plusieurs mois d’absence. Et quel tempérament !

En effet, le Body Builder nouveau n’a pas volé son nom : le choix de se rapprocher d’un "torréfaction intense" pour cet assemblage composé à 60% d’un café lavé de Sulawesi AA (Indonésie) et à 40% d’un café lavé de Nyeri AA (Kenya) nous offre une tasse avec beaucoup de corps, une belle intensité, super riche en arômes avec de subtiles notes fumées comme on pourrait en trouver dans un bon mezcal. Même la taille des grains n’y trompe pas : le Body Builder en impose, et il l’assume.

L’histoire du café de Sulawesi utilisé dans cet assemblage est originale. L’Indonésie, ancienne terre de café depuis le 17è siècle, a vu au fur et à mesure des années le nombre de ses fermes décliner drastiquement pour finir par presque disparaitre à la fin de la seconde guerre mondiale. C’était sans compter la détermination de Toarco Toraja Coffee, une firme japonaise amoureuse du café de Tana Toraja (région de Sulawesi du sud) qui décide au milieu des années 70 de réinvestir dans ces terres et faire renaitre aux yeux du monde le célèbre café de cette région. Aujourd’hui, Toarco possède sa propre ferme de 530 hectares à Padamaran et sa propre station de lavage. Toarco collabore également avec plus de 7000 familles dont les fermes sont toutes situées entre 1200 et 1800m d’altitude et cultivant la variété S795, développée en Inde pour résister à la rouille des feuilles et génétiquement issue des variétés Typica et Liberica. Pour un résultat en tasse surprenant : de subtiles notes végétales et de légumes grillés.

Quant au kenyan qui constitue le second café de cet assemblage, ce dernier provient de la région de Nyeri à une centaine de km de la capitale, Nairobi. La station de lavage Kieni qui s’occupe du process des cerises est gérée par la coopérative Mugaga et collabore avec environ 900 fermiers dont les terres sont situées autour de la station de lavage à 1800m d’altitude et composées des variétés SL28 et SL34. Bien que la typicité des profils des cafés kenyans, très juicy et axés sur le fruit, en font des cafés généralement utilisés en single origine, nous avons décidé d’acheter ce café spécialement dans le but de l’associer au café de Sulawesi présenté plus haut : leur association offre un café riche, avec du fruit mais surtout une belle intensité. Un café musclé comme on les aime !

  • Partager ce contenu

Un abonnement chez Belleville Brûlerie - Paris ?

A partir de 16,90€ par mois. Votre café est expedié le jour même de la torréfaction !


S'abonner   Offrir
#jeboisdubelleville